Grande île située au cœur de l’océan indien, à l’est de l’Afrique, Madagascar est avant tout une destination touristique. L’île regorge de trésors qui ne demandent qu’à être découverts, et de nombreux français succombent au charme de cet endroit, en décidant de s’y installer.

Avec ses airs de bout du monde, Madagascar, surnommée l’île rouge, séduit et retient de nombreux visiteurs qui prennent la décision d’y emménager, pour son climat doux, ses paysages à couper le souffle, ainsi qu’une qualité de vie douce et agréable.

S’installer à Madagascar c’est découvrir une terre atypique, profiter d’une richesse gastronomique, se familiariser avec l’agriculture et la pêche, bénéficier d’une nouvelle qualité de vie et assurer une rupture avec le rythme de la ville. Cette expatriation est également une occasion de faire connaissance avec un peuple accueillant, d’exporter son savoir-faire et de profiter d’un coût de la vie peu cher.

Madagascar est aussi un pays où le français est parlé couramment, ce qui facilite et accélère l’intégration des nouveaux venus, mais c’est surtout un pays d’avenir où il est facile de se projeter, dans une terre où plusieurs aspects restent à construire. Cliquez ici pour retrouvez notre article sur les 5 voyages en trains depuis Paris.

plage madagascar

1 Des températures douces toute l’année

Le climat à Madagascar se caractérise par des températures situées en 20 et 30 degrés toute l’année. Il y a uniquement deux saisons sur l’île rouge :

  • Une saison sèche qui s’étale du mois d’avril au mois de novembre, appelée hiver austral

  • Une saison humide qui dure du mois de décembre au mois de mars, appelée été austral.

Entre janvier et mars, l’île est souvent touchée par des cyclones, mais il n’y a jamais de neige. Les régions côtières sont les plus touchées par la saison des pluies, et plusieurs routes deviennent difficilement praticables.

Les hautes terres connaissent une baisse des températures pendant l’hiver austral, mais le climat reste globalement tempéré sur toute l’année.

2 Une nature exubérante et une richesse culturelle incomparable

Madagascar est une île perdue dans l’océan indien, au large des côtes africaines, elle regorge de belles plages, et l’ambiance y est festive tout au long de l’année. Elle se caractérise par une richesse culturelle incomparable, grâce à la cohabitation de plusieurs ethnies qui ont des coutumes et des langues différentes.

La capitale Antananarivo attire une grande partie des expatriés, car elle offre plus de possibilités de travail, de logement et de scolarisation des enfants. Toutefois, les véritables merveilles de l’île rouge se cachent dans les autres territoires de l’île, qui affichent une nature exubérante, avec les très célèbres lémuriens, les formations rocheuses et les plages aux airs de paradis.

animal madagascar

En outre, les Malgaches sont agréables, chaleureux, gentils et accueillants, ils tendent les bras aux nouveaux venus avec leur générosité et leur désir de faire découvrir leurs terres. La richesse culturelle de l’île se traduit aussi par les choix gastronomiques qu’elle propose, avec des fruits et légumes exotiques, ainsi que des produits locaux issus de la pêche ou de l’agriculture.

En s’installant à Madagascar, le mot d’ordre est sans doute la zénitude, qui est à l’opposé du stress et de l’impatience que connaissent les habitants des grandes capitales.

Côté activités, ce n’est pas pour rien que l’île séduit autant de touristes, puisqu’elle propose un énorme choix de découvertes. Les emblématiques lémuriens, omniprésents dans le pays, constituent une des principales attractions de l’île, ainsi que les espèces végétales que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

Madagascar comprend également des sites naturels spectaculaires comme l’allée des baobabs, les formations rocheuses des Tsingy de Bemaraha et la vallée du Tsaranoro.

3 Un coût de la vie moins cher qu’en France

En déménageant à Madagascar, les nouveaux arrivés constatent immédiatement que le coût de la vie est moins cher qu’en France, avec des dépenses quasiment réduites de moitié en ce qui concerne les produits de base. La différence de prix par rapport à la France est encore plus visible en achetant la nourriture auprès des marchés locaux, et en évitant les produits importés. Le transport et les loisirs sont également beaucoup moins chers qu’en France. Toutefois, il ne faut pas perdre de vue que les salaires sont extrêmement bas sur l’île.

Concernant le logement, il faut savoir que le marché de l’immobilier à Madagascar est en plein essor, à cause de la croissance démographique de la population locale et de l’augmentation du nombre de nouveaux expatriés. Ce marché florissant se distingue par un besoin croissant en nouveaux logements, et des prix immobiliers des plus accessibles par rapport aux autres régions de l’Afrique Subsaharienne.

Pour bénéficier d’un logement encore moins cher, il est toujours recommandé de s’éloigner de la capitale et des stations côtières, qui sont des régions touristiques très recherchées par les investisseurs immobiliers.

4 De multiples opportunités de travailler et de développer des affaires

Madagascar est une île parfaite pour les entrepreneurs qui désirent faire développer leurs affaires, d’autant plus que le salaire moyen y est très bas, et que les opérations d’import/export avec la France sont assez faciles à organiser. Il est possible d’attirer la main-d’œuvre locale et les bons profils de travailleurs, moyennant une petite formation et un salaire supérieur au minimum pratiqué sur l’île.

Le recrutement de Malgaches dans le cadre d’un projet professionnel ou en tant qu’aide dans la vie de tous les jours, constitue à la fois une manière de transmettre un savoir professionnel et d’aider à créer des emplois sur place.

Pour trouver du travail à Madagascar, il est essentiel de faire preuve de patience, à cause de la lenteur administrative locale. Un visa long séjour pour travailleur et une autorisation d’emploi doivent être obtenus pour pouvoir séjourner sur l’île.

Il y a des postes plus recherchés que d’autres à Madagascar, comme les conseillers, les responsables commerciaux ou les directeurs d’établissements. De même les secteurs du textile, du web, de la téléphonie et de l’agriculture sont ceux qui recrutent le plus, avec une plus forte demande d’expatriés dans les ONG, les entreprises offshore, l’informatique, l’ingénierie et les télécommunications. Dans les métiers de l’enseignement, la langue française est la plus demandée, et l’anglais valorise fortement le profil.

Quel que soit le métier choisi, il est utile de se mettre en tête que la démarche d’expatriation à Madagascar ne doit pas avoir pour objectif de faire fortune, mais d’améliorer sa qualité de vie. Ce déménagement est avant tout un choix de vie différent, visant à ralentir le rythme effréné, à prendre son temps et à profiter de chaque moment dans un cadre idyllique.

5 un déménagement et des démarches administratives assez simples

Pour déménager à Madagascar, il est obligatoire de justifier d’un regroupement familial, d’un projet entrepreneurial, d’un contrat de travail d’expatrié ou d’un statut de retraité.

Le déménagement des biens vers Madagascar obéit à certaines réglementations, et il est utile de bien se renseigner avant d’emballer ses affaires en vue du grand départ. Les biens à caractère non commercial bénéficient d’une franchise à la douane, comme les vêtements et les accessoires. En revanche, des restrictions sont imposées sur d’autres articles tels que les bijoux, les armes, les produits agricoles ou certains matériaux précieux.

Un animal de compagnie peut être amené à Madagascar, mais à condition de posséder un certificat récent de vaccination et de bonne santé, un passeport vétérinaire valide, des analyses négatives de la rage, ainsi qu’un formulaire d’autorisation d’importation dûment rempli. Toutes ces réglementations sont mises en place par les autorités malgaches dans le but de préserver les espèces fragiles de faune et de flore locales.

6 un accès rapide aux commodités de la vie sur place

En arrivant à Madagascar, de nombreuses démarches doivent être entreprises pour s’installer correctement, comme l’accès aux soins, la scolarisation des enfants, l’ouverture d’un compte bancaire ou l’acquisition d’une ligne téléphonique. Les procédures sont généralement simples, malgré la lenteur de l’administration locale.

Pour ouvrir un compte bancaire, il suffit de présenter un certain nombre de documents comme une pièce d’identité ou une carte de résident, un justificatif de domicile et de revenu, ainsi qu’une attestation d’emploi. Il faut savoir que le paiement par carte bancaire n’est pas toujours disponible dans les commerces malgaches, il est donc nécessaire de toujours avoir sur soi un carnet de chèques ou de l’argent en espèces.

L’accès à la téléphonie mobile et au réseau internet est très simple, avec des offres illimitées au moyen de clés ou de box wifi.

De même, l’accès aux soins nécessite souvent la souscription à une assurance privée, car le système de santé publique est peu développé et la caisse d’assurance maladie locale ne couvre qu’une partie des soins. Par ailleurs, il est utile de rappeler que le paludisme est encore répandu à Madagascar, notamment dans les villes situées en bord de mer, et que l’eau du robinet n’est pas apte à la consommation.

En ce qui concerne le système éducatif, il faut savoir que Madagascar est un pays bilingue, et que les élèves francophones sont favorisés par rapport à ceux qui ne parlent que la langue locale.

Pour conduire à Madagascar, il est obligatoire d’obtenir un permis malgache, dans l’année qui suit le déménagement. L’échange du permis français contre un permis malgache se fait auprès du ministère de l’intérieur, en présentant un justificatif de résidence et un timbre fiscal. La conduite sur l’île peut s’avérer périlleuse durant la saison humide, car certaines routes s’abîment.

Quelques informations utiles pour déménager à Madagascar

Si de nombreux expatriés sont tombés sous le charme de l’île et ont décidé de s’y installer c’est pour son charme unique, l’hospitalité de ses habitants, sa nature spectaculaire, et la qualité de vie qu’elle offre. Madagascar est en effet considérée comme l’une des plus belles destinations au monde, où il fait bon vivre, et où le stress du quotidien est remplacé par une douceur inégalable.

Une fois la décision prise, il faut alors organiser le déménagement, et là deux possibilités sont offertes :

  • Le transfert des affaires par bateau, solution économique, il faut compter environ un mois pour un transit entre le port du Havre et de Toamasina

  • L’expédition par avion, solution beaucoup plus rapide mais très onéreuse et en plus elle n’est pas adaptée aux gros volumes d’objets.

Le transport maritime s’organise par conteneurs, pouvant être individuels ou groupés. Le tarif dépend du volume du conteneur.

Pour optimiser l’organisation du déménagement, il est essentiel de faire le bon choix de transporteur. Pour cela, il faut prendre le temps de comparer les offres de plusieurs déménageurs, et de consulter les avis d’anciens clients. Ensuite, une liste exhaustive et détaillée des biens à transporter doit être établie, afin de recevoir des devis corrects, de s’assurer de ne rien oublier et de vérifier les éventuelles pertes ou vols à l’arrivée.

La souscription à une assurance déménagement est un autre aspect essentiel, qui n’est pas obligatoire mais qui permet de recevoir un dédommagement en cas d’imprévus.

Il est également possible d’importer son véhicule à Madagascar en le transportant via un transitaire maritime. Il suffit pour cela de suivre les démarches administratives requises en présentant des documents comme la carte grise, la lettre de transport et l’attestation de déménagement.

Voir Notre Blog Voyage